L’océan de l’anthropocène

L’océan, qui donne à notre planète sa couleur bleue lorsqu’on la regarde depuis l’espace, subit de plein fouet l’impact des activités humaines. L’augmentation de l’effet de serre réchauffe l’atmosphère mais plus de 90% de l’énergie en excès émise par ces activités est encaissé par l’océan et perturbe la circulation océanique. Dilatation et fonte des glaces continentales induisent une montée progressive du niveau de la mer. L’augmentation de CO2 atmosphérique a une autre conséquence, moins perceptible mais tout aussi inquiétante : l’acidification des eaux de surface avec des effets potentiellement dramatiques sur planctons et organismes à coquille calcaire (coraux et huitres par exemple). La conférence fera le point sur l’état des connaissances sur ces questions relatives au changement climatique et à la pression de l’humanité, souvent résumée sous le terme d’Anthropocène. Un zoom sur la Méditerranée sera proposé. Un diaporama de belles photos d’oiseaux et d’icebergs clôturera la soirée.

Biographie :** Catherine Jeandel**, DRCE CNRS, est géochimiste et océanographe au LEGOS, à Toulouse. Elle étudie la géochimie marine, l’une des disciplines qui contribue à comprendre le fonctionnement de l’océan et plus particulièrement les interactions continents–océans. Dans le contexte du changement global lié à l’activité humaine, il est essentiel de mieux quantifier les flux de matière transférés entre les compartiments de la planète, c’est en partie la tâche que s’est assignée l’équipe de Géochimie Marine du LEGOS. Catherine Jeandel aime parler de sa passion de chercheuse et d’océanographe à tous les publics, y compris ceux qui se trouvent à l’écart de l’accès à la culture scientifique. Ainsi, dans le cadre de l’association « Les étoiles brillent pour tous », elle donne des conférences dans les hôpitaux et les prisons.

Publications : près de 140 publications dans des revues à comité de lecture, 5 livres co-écrits ou co-édités dont un manuel d’enseignement « La Géochimie Marine » (Eds Vuibert) et trois recueils d’articles « Le Climat à découvert », « L’énergie à découvert » et « L’eau à découvert » (Eds CNRS).

Distinctions : Médaille de bronze CNRS 1992 - Femme en Or Recherche 2006 - Chevalier Légion d’honneur 2010 - Officier Ordre du Mérite 2013 - Lauréate du prix Georges Millot, Académie des Sciences, 2018 - Fellow des 3 sociétés savantes AGU, EAG et GS en 2018.

Dates et lieux :

  • Mercredi 6 octobre : de 18h à 20h, à l’Université Jean Monnet, Saint-Etienne (Amphithéâtre J 0.1, Campus Tréfilerie). S’inscrire à la conférence du 6 octobre
  • Jeudi 7 octobre : de 18h à 20h, à l’Université Claude Bernard Lyon 1, (Amphithéâtre Caullery, Bâtiment Charles Darwin, Campus de la Doua, Villeurbanne). Tram T1 Arrêt Université Lyon 1. S’inscrire à la conférence du 7 octobre pass sanitaire demandé à l’entrée pour les personnes extérieures à l’Université et port du masque.

Conférence organisée dans le cadre de la Rentrée Anthropocène de l’Ecole Urbaine de Lyon - Voir le programme